Patrick Kron quitte le conseil de Bouygues mais reste chez Sanofi

Patrick Kron, l’ex-PDG controversé d’Alstom, critiqué sur les conditions dans lesquelles s’est déroulée la vente de la branche énergie à General Electric, ainsi que sur la prime qu’il en a retiré, n’a pas demandé son renouvellement au conseil de Bouygues dont l’assemblée générale se tient jeudi 25 avril 2019. Bouygues possède toujours 27,9 % d’Alstom après l’échec du rapprochement avec Siemens. Patrick Kron reste, en revanche administrateur de Sanofi et Président de son comité des rémunérations avec une échéance de mandat en 2022.

S’agissant du conseil de Bouygues, sept administrateurs sont proposés au renouvellement. Le taux d’indépendance du conseil atteindrait ainsi 50 % avec 58 % de femmes. Les salariés sont le deuxième actionnaire du groupe avec 25,8 % des droits de vote et un peu plus de 30 % en AG l’an dernier derrière Martin et Olivier Bouygues ( 29,1 % des droits de vote et 36,9 % en AG 2018) . Trois résolutions proposées cette année, concernent de nouvelles émissions d’actions en faveur des salariés et mandataires sociaux du groupe pour un total de 8 % du capital.

Poster un Commentaire

  S'abonner  
Me notifier des