Fin du dividende majoré au Crédit Agricole

Peu d’actionnaires profitaient du dividende majoré (6 % pour 10 millions €), mais le Crédit Agricole devra quand même se mettre au pas et supprimer cette clause de ses statuts d’ici septembre 2018.

Ce bonus pour les détenteurs d’actions au nominatif, sans discontinuité depuis deux ans est maintenant refusé par le régulateur européen des banques, l’EBA. L’interdiction ne concerne que les établissements bancaires et s’inscrit dans le cadre de la réglementation du niveau de leurs fonds propres  (Capital Requirements Régulation).

Cette « distribution préférentielle » n’est plus conforme au règlement de l’EBA et l’assemblée générale du 16 mai 2018, votera la suppression de cette clause des statuts.  Une AG spéciale réunira également les ayants droit. Le Crédit Agricole étudie une mesure compensatoire pour ces actionnaires.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  S'abonner  
Me notifier des