Alcatel Lucent : l’AMF freine Nokia, après un recours sur le prix d’OPRO

Suite à la contestation en justice du prix de l’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire (OPRO) visant les actions Alcatel Lucent, la clôture de l’offre a été retardée . L’AMF doit publier prochainement le nouveau calendrier. L’offre de retrait reste donc ouverte et le retrait obligatoire, prévu pour le 6 octobre 2016, interviendra ultérieurement.

Comme nous l’avions indiqué dans notre article ( voir ici ) le prix de retrait de la cote des actions et des Océanes 2019 et 2020 Alcatel Lucent, fixé par l’acquéreur Nokia, a fait des mécontents parmi les actionnaires restants de  l’équipementier télécom français.

Ceux qui ont apporté à l’OPE de Nokia entre novembre 2015 et février 2016 ( retrouvez ici le calendrier des opérations) , n’ont pas fait une bonne affaire. Depuis la cotation de Nokia à Paris et le lancement de l’OPE en novembre 2015 sur la base de 0,55 action, l’action Nokia a perdu 20 %.  Mais ceux qui ont gardé leurs actions Alcatel Lucent ne sont pas vraiment gâtés par l’acquéreur finlandais. Généreux avec les dirigeants, Nokia ne l’est pas vraiment avec les actionnaires.

Les dirigeants de Nokia Corporation radins avec les actionnaires

Dans sa newsletter quotidienne envoyée par mail, l’hebdomadaire Investir publiait mardi dernier, un petit billet titré « Nokia, le finlandais radin » et soulignait que primo, il faisait payer aux actionnaires, les frais d’apport à l’offre et secundo que le retrait de la cote de l’action Alcatel Lucent (ALU) à prix de 3,50 € était « inférieur au prix théorique de départ de l’OPA de Nokia en avril 2015, car la parité d’échange faisait ressortir un prix pour l’action d’environ 3,90€/4,10€. »

On notera également que le prix offert par Nokia est aussi inférieur au cours de l’action ALU au jour du lancement de l’OPE c’est à dire le 18 novembre 2015, date à laquelle Alcatel Lucent cotait 3,73 €.  Or, c’est précisément le prix réclamé ces jours-ci par des petits porteurs qui ont déposé un recours contre la conformité de l’OPRO. Le prix n’a donc rien d’exorbitant ou même d’abusif.

Un regroupement d’actionnaire ALU en marche

Environ 65 actionnaires regroupés d’Alcatel Lucent ne décolèrent pas et soutiennent l’initiative de trois d’entre eux qui ont déposé un recours contre la décision de conformité de l’OPRO Alcatel Lucent. Ce recours auprès de la Cour d’appel de Paris, date du  30 septembre 2016. Il a donc été formé dans les 10 jours faisant suite à la décision de l’AMF, comme le prévoient les textes et les avocats peaufinent leurs conclusions à déposer dans les 15 jours. Les actionnaires en question contestent donc la recevabilité par l’AMF du projet d’OPRO de Nokia Corporation qui vise les actions et les différentes obligations à option de conversion et / ou d’échange en actions nouvelles ou existantes (« Océanes 2019 » et « Océanes 2020 ») émises par Alcatel Lucent.

Sur quoi porte la contestation des actionnaires ?

Pour l’instant, la contestation porte sur le prix d’indemnisation des actions Alcatel Lucent fixé par l’acquéreur à 3,50 € par action et la parité avec l’OCEANE 2019 mais elle pourrait concerner d’autres domaines. A priori, le droit des contrats serait en cause. Les actionnaires s’appuient sur le fait que l’égalité de traitement des différents porteurs de titres Alcatel Lucent en vigueur au moment de l’OPE n’aurait pas été respectée. Le respect de la parité entre le prix d’indemnisation de l’action Alcatel Lucent et celui de l’OCEANE  2019 qui fait également l’objet d’un retrait obligatoire nécessiterait, selon les plaignants qu’on applique un coefficient de 1,21 entre le prix de retrait de l’OCEANE 2019 et celui de l’action (1 action = 1 OCEANE 2019/1,21) au lieu 1,288  soit 1 action = 1 OCEANE 2019/1,288, coefficient qui minore donc le prix de l’action.

En effet, Nokia s’est engagé à indemniser l’OCEANEs 2019 sur la base d’un prix de 4,51 € par action. Mais, la clause 4.2.6.3 du contrat d’émission des OCEANEs 2019 prévoit une parité de 1,21 action Alcatel Lucent par OCEANE 2019 s’applique. Le calcul ci-dessus conduirait donc à un prix d’indemnisation de 3,727 € et non 3,50 € comme l’a annoncé Nokia. Le préjudice pour les porteurs d’actions Alcatel Lucent serait donc évalué à 0,227 €/ action soit au total environ 37 millions d’euros sur la base des 165 834 767 actions concernées par l’OPRO.

Les actionnaires à l’origine de l’action en justice, ont confié au Cabinet d’avocats Avistem le soin de déposer le recours auprès de la Cour d’appel et de défendre leurs intérêts.

La réaction de Nokia à la contestation des actionnaires

Le groupe finlandais a réagi dans un communiqué publié le 4 octobre 2016 ( à consulter ici) et indique :

Nokia attends de connaître les détails de l’action en justice, et note que l’AMF publiera un avis dans les jours qui viennent précisant le nouveau calendrier de l’offre. Nokia estime que l’OPRO remplit toutes les conditions légales et réglementaires et ne s’attend pas à ce que ce retard malheureux lié à l’action en justice, ait un impact significatif sur son acquisition des derniers titres Alcatel Lucent cotés.  

Pour mémoire : 

Le retrait de la cote initié par Nokia Corporation fait suite à l’acquisition via une transaction privée, d’actions et d’OCEANEs Alcatel Lucent, hors marché, entre 1er juin 2016 au 14 juin 2016 . Cette acquisition a permis à l’acquéreur Nokia Corporation d’atteindre le seuil des 95% nécessaire à la mise en oeuvre du projet d’OPRO. 

Le groupe finlandais a racheté lors de cette transaction privée : 

24 392 270 actions Alcatel Lucent à 3,50 € pour un prix total de 85,4 millions d’euros, 

9 614 661 OCEANEs 2019 à 4,51 € pour un prix total de 43,4 millions d’euros 

2 290 001 OCEANEs 2020 à 4,50 € pour un prix total de 10,3 millions d’euros  

 Le prix d’indemnisation de l’OPRO est aligné sur cette transaction.

 

A lire également

OPRO Alcatel Lucent : le retrait de la cote en cours malgré le prix contesté

Alcatel-Lucent/Nokia : une opération orchestrée par un patron mercenaire

4
Poster un Commentaire

2 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
WOMBAT

A noter l’absence totale d’informations sur l’évolution de l’OPRO de la part de BNPP qui gère le nominatif pur d’ALU

Nicolas

Bonjour,
Ayant des actions Alcatel, j’aurai aimer savoir comment participer avec les autres actionnaires contestataires ?

Merci

Nicolas